L’histoire de Luebo-sur-Ourthe

  • Post category:Général
  • Reading time:4 min(s) read

Vallée de l’Ourthe, février 2010

L’association Luebo-sur-Ourthe est née en écoutant Tom raconter. Thomas Mussenge est d’ici et d’ailleurs : habitant de Tilff en Belgique, mais né à Luebo au Kasaï. Il a été surpris et « happé » en revoyant sa région natale. Ecoles et collèges, hôpitaux, routes : tout tombe en ruines. La mauvaise gestion du pays et la guerre ont fait des ravages, même là où les gens n’entendent pas le bruit des canons. L’accès à l’eau potable, l’élevage et l’agriculture sont un combat quotidien. Les enfants n’ont pas tous la chance de manger à leur faim et d’étudier. Mais le désir d’en sortir est bien vivant. En 2001, les habitants du territoire de Luebo, avec l’évêque et les chefs des villages, ont interpellé Tom: « Peux-tu nous aider? ».

« Aider », oui, c’est ce que nous voulons faire. Celui qui aide ne fait pas à la place, il n’est pas initiateur ni supérieur, il donne un coup de main, simplement. Nous sommes ensemble pour imaginer, réfléchir, mettre en œuvre. Peu à peu, des petits sillons d’irrigation se creusent entre notre vallée et celle de Luebo, la solidarité se vit comme un échange.

L’association de fait « Luebo-sur-Ourthe » s’est constituée en Belgique en 2010 autour de Thomas Mussenge, président, Philippe Cappelle, trésorier, et Isabelle Jemine, secrétaire, ainsi que d’une dizaine de volontaires qui participent aux réunions de travail, offrent temps et énergie pour mener à bien les différentes actions. Parmi un groupe plus large de sympathisants, nombreux sont ceux qui répondent à des appels ponctuels, manifestent leur amitié et leurs encouragements.

Dès la naissance de l’association, l’Unité pastorale de la vallée de l’Ourthe, qui comprend neuf paroisses, a pris le projet à cœur et l’a « adopté » comme faisant partie intégrante de son objectif de vie évangélique, comprenant le souci des plus pauvres pour une solidarité active. Enfin, nous sommes intégrés à la Société Saint-Vincent-de-Paul, et plus particulièrement à l’Entraide vincentienne à l’étranger. L’association est jumelée à la conférence Saint-Vincent de Paul du Sart-Tilman qui œuvre auprès des démunis de notre région.

Vous pouvez lire ici la charte de l’association en Belgique

Luebo, mai 2011

A Luebo, une équipe s’est formée à la suite du premier voyage de trois membres belges. Quelques personnes constituent le conseil d’administration: ils sont au service de l’unité entre les différents projets et restent en contact avec la Belgique. Equipes d’apiculteurs, de cultivateurs, visiteurs des prisonniers, bibliothécaires, groupes de veuves… sont autant de petits foyers disséminés dans les villages autour de Luebo ou dans la cité, qui constituent l’association et y participent de manière active. L’association en RDC comprend aussi quelques membre lointains: Kananga, Kinshasa… ils apportent un soutien précieux lors des envois et déplacements. Tous sont bénévoles, portés par la volonté d’œuvrer pour un développement intégral des femmes, des hommes et des enfants de leur région, avec la conviction que cela ne se fera pas sans eux. Plus largement , Luebo-sur-Ourthe touche aussi de nombreuses structures telles que écoles, centres de santés, hôpitaux, prison, groupements culturels, paroisses etc. qui reçoivent parfois une aide ponctuelle en fonction des moyens disponibles !

Les premiers contacts se sont établis avec les communautés catholiques, l’évêque Monseigneur Pierre-Célestin Tshitoko nous a accueillis à bras ouverts. Cependant, très vite l’association a étendu ses ramifications bien au-delà : l’équipe est riche d’une grande diversité de confessions religieuses parmi ses membres. L’Amour n’a pas besoin de beaucoup de mots ni de dogmes pour se vivre. C’est dans le quotidien de nos échanges et nos actions que nous voulons écrire ensemble des pages d’évangile.

Vous pouvez lire ici les statuts de l’association « Luebo-sur-Ourthe » en RDC.